Deborah Bowmann

Stupid Bending

réalisé par Stéphane Barbier-Bouvet

présenté dans l'exposition Blue curtains, black coffee

12 éditions seulement – oeuvres numérotées, livrées avec un certificat d'authenticité

400,00 € TTC

À propos de l'artiste et de l'oeuvre

Stéphane Barbier-Bouvet (vit et travaille à Bruxelles). A travers différents projets, comme son atelierbbb studio de design, le programme de construction qu'il a lancé pour le domaine culturel appelé Kaiser Kraft, et l'espace d'exposition de 1m3, Stéphane Barbier-Bouvet conçoit sa pratique et ses productions non comme des propositions autonomes, mais en réponse à une situation; la émergent spontanément de la combinaison idéale de leurs fonctions, les matériaux, les techniques, leur économie et leur signification. Son approche repose sur un système à champ ouvert, l'application d'une méthodologie de conception sur les différents domaines culturels dans lesquels il intervient, le questionnement, la notion d'exposition et de l'état des objets.

Depuis 2006, il a développé une large gamme de projet solo et des projets de collaboration; fourniture d'un système d'éclairage pour Hôtel Abisso au Centre d'art contemporain de Genève (2013), le commissariat à 1m3, le Fun Palace au Centre Pompidou (2011) ou les Design Awards suisses au mudac (2011), les rues de Hyères (2011 ), ainsi que une Préface au Frac Ile Defrance (2013), la décoration de la Casa Tabarelli par Carlo Scarpa (2013), la construction de l'ACLC, Centre Culturel les Arques (2012), un ponton sur la rivière Dordogne (2013), à la galerie Thruthandconsequences et La Vie matérielle à la Fondation Ricard (2013).

Matériaux aluminium, câble électrique avec interrupteur
Dimensions 20x25x16cm